Population et géographie

Introduction

Saint Jean de Trézy est une petite commune rurale du centre de la France, située dans le département de la Saône et Loire et de la région Bourgogne.

Les habitants s'appellent les Trézyjeannois et les Trézyjeannoises.

Elle fait partie de la Communauté de Communes du Grand Autunois Morvan.

Les villes voisines sont Saint-Bérain-sur-Dheune, Perreuil, CouchesSaint-Léger-sur-Dheune.

La grande ville la plus proche de Saint-Jean-de-Trézy est Le Creusot qui se trouve à 13 kilomètres au nord à vol d'oiseau.

Les gares les plus proches de Saint-Jean-de-Trézy se trouvent à Écuisses-gare TGV (10.45 kilomètres), Saint-Léger-sur-Dheune (3.35 kilomètres), Montchanin (11.86 kilomètres), Chagny (14.52 kilomètres).

Population

 

Les 380 habitants du village de Saint-Jean-de-Trézy vivent sur une superficie totale de 1110 km2 avec une densité de 33 habitants par km2 et une moyenne d’altitude de 280 m.
Depuis le dernier recensement de 1999 à 2013, la population est passée de 281 à 329 et a fortement augmenté de 17,08%.

Géographie

La topographie générale de Saint Jean de Trézy se dessine entre le plateau de Couches et la vallée de la Dheune.
Les points culminants se trouvent au niveau du plateau bordant les limites Nord et Ouest de Saint Jean de Trézy au lieux-dits "Les Trians" (370m) et "Les Rosiers" (385m). les secteurs les moins élevés se situent près de la "Dheune", à l'est de la commune, aux lieux-dits "Les Cours Magnien" (232m) et "La Prairie" (235m).
Le relief s'articule également entre deux vallées parallèles séparées par deux crêtes sensiblement orientées Nord-Oeust / Sud-est. La vallée la plus prononcée est celle du ruisseau "Le Foulot". Les crêtes sont parsemées d'une multitude de vallons et de buttes offrant de remarquables point de vue et un caractère complexe aux paysages de Saint Jean de Trézy.
Parmi ces points hauts se distinguent ceux de "Précelles" à 302m et des "Vézeaux" à 290m d'altitude. Le centre-bourg de la commune quant-à lui culmine à 278m d'altitude.

La commune est située dans une zone où plusieurs régions géologiques naturelles de grandes dimensions entrent en contact :
- Le massif granitique de Chatel-Moron au Sud-Est, situé dans le prologement du Mont Saint Vincent
- Le bassin sédimentaire de Montceau - Le Creusot au Sud-Ouest
- Le palteau calcaire d'Antully au Nord-Ouest
- La "Montagne Bourguigogne", plateau calcaire de Nolay au Nord-Est.
Saint Jean de Trézy ne présente réellement sur son territoire que deux de ces unités géologiques avec, au Nord-Ouest, l'unité géologique de la "Montagne Bourguignone", et au Sud, le bassin Permo-Carbonifère de Montceau - Le Creusot.
La plus importante unité géologique de la commune est celle du bassin sédimentaire continental de Montceau - Le Creusot datant de la fin de l'ère primaire. En effet, elle est présente sur plus des deux tiers de la commune.
Ce bassin sédimentaire est réputé pour ses alternances de couches de houilles, de schistes et de grés. Ces couches ont été exploitées à Saint Bérain sur Dheune ; des galeries de mines abandonnées parcourent le sous-sol de la partie Sud-Est de Saint Jean de Trézy.